Le huitième mois, je lis

J’ai ma petite liseuse dans le tiroir du bureau. Il faut que je la charge. Ensuite je pourrai lire quantité de livres intéressants, c’est la promesse qu’il faut qu’elle tienne. J’ai vu quelques fois des gens dans le métro, enfin surtout des jeunes gens, avec ce nouvel objet dans les mains. Il n’est pas encore tout à fait abordable, tout de même.
J’ai commencé à le brancher sur mon ordi. Le minuscule signal m’indique que c’est connecté. Mais l’écran affiche toujours une batterie à plat.
Bon, c’est un vieux modèle. Sans doute, le dernier sorti est-il plus communicant ? Apparemment, les améliorations sont phénoménales. Vous m’en direz des nouvelles?

//rcm-eu.amazon-adsystem.com/e/cm?t=nouvellecuisi-21&o=8&p=12&l=ur1&category=kindle_paperwhite&banner=1XB0GGZPWPXTZJYWCY02&f=ifr

About elisabethpaultakeuchi

J'aimais la littérature. Aujourd'hui je laisse sur la toile des petits bouts de ci, des petits bouts de ça. Je reste sur les traces des auteurs passés, et je trace mes propres méridiens. Pas sûre quand même qu'ils soient assez longs pour vous y perdre.
This entry was posted in micro-climat. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s